Caraque 1

Rentrée 2019

Chères Marraines, chers Parrains,


Ça y est.
C'est parti pour une nouvelle rentrée. 
Tout le monde s'affaire et ma newsletter a pris un peu de retard. Désolé. 

Tout d'abord pour commencer, accueillons comme il se doit les nouveaux venus:
Bravo à Nikita, Tony, Nathanaël, Sohan et Sadhya. 
Le parrainage est une aventure au cœur de notre Biodiversité. Félicitations pour avoir rejoint le mouvement initié

par "Le Monde des Abeilles à Caraque". 
Et bienvenue dans la grande famille des Marraines/Parrains éco-responsables :)




I.Point sur le Miel : 

Hormis les nouveaux venus, vous avez tous reçu le Miel de vos protégées.
Sachez, en premier lieu, que le choix des emplacements pour les ruchers aux Abymes garantit une absence de culture dans les kilomètres environnants.
Cela donne donc une garantie supplémentaire à la qualité du Miel. Et cela s'est vu sur les analyses.

Je ne vais pas énumérer ici tous les composés qui font du Miel le produit naturel le plus extraordinaire (selon moi) connu ici bas.
A ses composés généraux, chaque miel allie les vertus médicinales des fleurs dont il provient. 
A fortiori les vertus de la fleur dominante, vous savez dans notre cas qu' il s'agit de la fleur de "Kénet".

Pour le reste, la production de miel de l'association "Le Monde des Abeilles à Caraque" est artisanale et 100 % naturelle.
Ainsi, le Miel ne subit aucune altération suite à l’ultrafiltration ou au réchauffage. Il continue son évolution naturelle après l’extraction : la décantation et la maturation à froid dans des fuels en inox sous le simple effet de la pesanteur pendant deux, trois semaines (les "impuretés" remontent à la surface). 
La décantation et la maturation à froid permettent de ne pas altérer les éléments composant le Miel. Même les plus subtils.

La contrepartie est que ce Miel peut plus facilement s'altérer quand il est soumis à trop d'humidité. Pensez donc à bien refermer le pot après utilisation. 
Votre produit est vivant. N'hésitez pas à m'en parler si vous faites face à une anomalie. 



II.Point sur les visites : 

Hormis la fleur de surette (qui ne concerne pas nos ruchers abymiens), il n'y a plus d'activité forte des butineuses en Guadeloupe.
Ce qui veut dire qu'elles sont "sensées" être plus calmes...Je dis bien "sensées", hein ?!

Nous pouvons donc commencer les visites.
Par souci de sécurité, et vous le comprendrez aisément, les visites concernent les adultes. Les plus jeunes ont eu (et auront) la possibilité d'assister à des ateliers 
"abeilles " à définir (parlons-en pour plus de détails...).


Contactez moi et nous trouverons ensemble un créneau pour ces visites (les jours de pluie sont à éviter).
Nous pourrions être jusqu'à 2 parrains si nécessaire.

J'en profiterai pour vous remettre vos reçus fiscaux, vous savez, ceux que vous déclarerez en 2020 et qui vous permettront d'obtenir une déduction fiscale de 66% sur le montant de vos engagements.

Ceux qui le veulent également pourront obtenir un certificat de Marrainage/Parrainage. Il suffit de me le préciser.


Bien à vous,

Votre Apiculteur

Juin 2019

Chères marraines, chers parrains bonjour,

Ça y est! La récolte est faite. 
Les abeilles ont correctement travaillé et leur butin, le Miel, se trouve dans le maturateur...

Mais qu'appelle t'on maturateur ?

Une fois extrait et filtré, le miel est généralement transféré dans de grandes cuves en inox. Confiné dans ces cuves, sa "purification" s'effectue (pour obtenir un miel consommable, il est nécessaire de le séparer de ses dernières "impuretés" : bulles d'air, pollen et particules de cire). Ces cuves sont le maturateur.
Aussi, vous pourrez donc recevoir vos bocaux de Miel dès la mi-juillet...

Autre bonne nouvelle, le lancement du site:
https://www.lemondedesabeilles.com

Vous y trouverez un concentré d'informations autour du parrainage d'abeilles, de l'association "le Monde des Abeilles à Caraque" etc...
Vous y trouverez aussi le récapitulatif des newsletters sur une page dédiée. Elle s'étoffera avec le temps.
Pour y accéder votre mot de passe est :

kénet

Faites moi, je vous prie, parvenir vos remarques, critiques, conseils pour une amélioration constante du site. Il vous appartient...

En pièce jointe, une vidéo récente de vos protégées.


Votre apiculteur

 

 

17/04/2019

Chères marraines, chers parrains bonjour,

Nous y voilà: la newsletter n°2 pour vous tenir informés de l'actualité de vos petites protégées!

Pour rappel, la "ruche  Caraque #1" qui abrite vos abeilles parrainées se situe dans le rucher principal, section Caraque aux Abymes.
Dans la précédente newsletter, nous espérions une deuxième floraison du campêche pour booster nos amies butineuses, mais il n'en a rien été. Rien de significatif en tout cas. La situation du mois de mars a été celle d'un mois sec et très venteux de surcroit. Ceci étant vrai pour la Grande-Terre en général et pour Les Abymes en particulier. Un carême bien établi somme toute. Et très peu de fleurs...

La bonne nouvelle est l'éclosion de la fleur du quénettier (cf. photo sur site). Cette éclosion n'est pas massive dans le sens où tous les quénettiers ne sont pas en fleur. Mais elle est bien là, par endroits, et alimente le quotidien de vos abeilles (cf. vidéo en pièce jointe).
Gageons que les pluies de ce début de mois d'avril déclenchent une floraison plus abondante...

En ce qui concerne la ruche, plus précisément, elle se porte à merveille. Signe de son bon état général? Son expansion.
Je m'explique: elle occupe tout le rez-de-chaussée ( appelé techniquement le corps de ruche ). Ce qui n'était pas le cas en début d'année et ce qui justifie qu'elle pourra commencer à stocker du Miel dans une hausse (deuxième étage dédié exclusivement aux réserves de Miel).
Pour info, la hausse a été posée tout récemment. Vous aurez les photos au prochain rendez-vous...


Votre apiculteur

16/02/2019

Chères marraines, chers parrains,

Vous avez rejoint l'aventure du marrainage/parrainage d'abeilles et encore une fois, je vous en remercie.
Vous recevez donc là votre toute première newsletter qui synthétise l'activité autour de vos protégées...

Vos Abeilles sont hébergés dans la ruche que j'ai nommé "Caraque#1". Elle se situe, comme son nom l'indique, en plein cœur de Caraque, aux Abymes. Deux autres ruchers, à Desravinières et Boricaud, toujours sur la commune des Abymes, abritent d'autres ruches parrainées.

Les très fraîches températures du mois de janvier m'ont contraint à repousser leur passage de ruchette  vers la ruche.
Je m'explique, vos abeilles ont passé l'hivernage en ruchette, c'est à dire dans une petite ruche. Pour qu'elles aient moins d'effort à fournir pour maintenir la température optimale  de la colonie (36~37°C).
Mais aussi parce que la reine, et tout l'essaim, est "jeune"...Ce qui est gage de vitalité.
Elles ont aménagé vers leur nouvelle ruche bleue fin janvier (voir les photos 1_caraque#1 et 2_caraque#1).
Pourquoi le bleu?
Parce qu'il semble que cela soit leur couleur préférée. (https://urlz.fr/8QDx)

La floraison du campêche (à partir de la 2ème moitié de janvier), a assurément lancé la saison apicole.
Ses fleurs jaunes, très odorantes, sont densément regroupées et font le bonheur de nos butineuses.
Cette première floraison du "bois de campêche" leurs donne le tonus nécessaire pour redémarrer après un hivernage où l'activité apicole est des plus réduite.
Habituellement, il y a une deuxième floraison 45 jours après (soit le cycle de vie d'une abeille). On verra.
L'an passé, il n'y avait qu'une très faible floraison en tout début d'année.
Dans un monde climatique changeant, les années passent et ne se ressemblent guère.
Pour cette année, la suite nous dira si le campêche déterminera fortement la teneur

et donc la qualité du miel qu'on espère...



Votre apiculteur