IMG_1335.jpg

L'Association

Nous sommes une Association

Créée en 2018, "Le Monde des Abeilles à Caraque" est une association loi 1901 à but non lucratif reconnue d’intérêt général. Nous oeuvrons en vue "de protéger, de conserver et de restaurer les espaces, ressources, milieux et habitats naturels, les espèces animales et végétales, la diversité et les équilibres fondamentaux écologiques, l’eau, l’air et les sols, de lutter contre les pollutions et nuisances, de promouvoir la découverte et l’accès à la nature et, d’une manière générale, de faire découvrir l’importance de la biodiversité de l'archipel guadeloupéen à travers sa flore, ses jardins potagers et ses insectes."

(extraits des statuts de l'association, 02/06/2018, Les Abymes  GUADELOUPE )

Nos Actions au quotidien

 

 

Informer - Sensibiliser

Face à une situation écologique critique, "Le monde des Abeilles à Caraque " décide d'agir localement et à sa mesure en informant, en sensibilisant, et du coup en changeant les habitudes et les imaginaires...

Retourner à plus de "naturel"

Il faut être un passionné pour collaborer avec les Abeilles. Ces échanges nous re-connectent avec Dame Nature. Et cette reconnexion, nous vous invitons à la partager avec nous.

Éveiller les plus jeunes

Parce qu'ils sont en lien direct avec la Nature.

Parce qu'ils sont les acteurs de demain...

Mon histoire

Une totale reconversion

Je viens d'un univers scientifique.

J'ai suivi un cursus mathématique et j'ai oeuvré plusieurs années en tant que chargé d'études statistiques dans l'administration française.

 

En 2014, je décide de tout laisser pour vivre ma passion dans mon île natale.

 

Je plante, beaucoup, je me forme à l'apiculture, je développe l'association, je sensibilise dans les écoles, je participe à des débats publics, je me professionnalise.

Et le plus beau est à venir...

IMG_0233.jpg

Notre Miel

Notre Miel, fruit du travail des abeilles

Nos abeilles butinent sur plusieurs hectares d'étendue fleurie. 

Leur butinage n’est efficace que dans un rayon moyen de 2 à 3 km. C’est dans cet espace d’une dizaine de km2 que l’essaim devra trouver l’eau, le nectar, le pollen et la propolis nécessaires à la bonne croissance de la colonie.

Du 21ème jour de leur existence jusqu’à la fin de leur vie, les butineuses effectueront de 10 à plus d’une centaine de voyages par jour selon la proximité des fleurs. Il a été calculé que pour produire un kilo de miel, les abeilles devaient visiter plus de 5 millions de fleurs et parcourir l’équivalent de 40 000 kilomètres, soit l’équivalent d’un tour du monde pour chaque kilo de miel. Un travail de labeur pour une existence courte. Une abeille vit en moyenne 45 jours.

CBON.jpg

Notre Miel, fruit de l'environnement 

Ce lien entre les colonies d'abeilles et leur environnement proche est très étroit. L’abeille y trouve la totalité de la matière première dont elle a besoin pour évoluer. Et la nature des miels récoltés dépendra des caractéristiques de cet environnement proche.

De nombreuses fleurs enrichissent notre Miel de leurs bienfaits: Abricot Péyi, Avocat, Bois carré, Bois d'Inde, Campêche, Carapate, Citronnier, Coco,  Galba, Goyave, Herbe à aiguilles, Liane Dous, Liane Molle, Manzel Marie, Mapou, Pois, Surettier etc...le rendant à la fois intense et unique. Cependant, c'est la forte présence de Quénette dans les alentours de nos ruchers qui lui donne ce goût typique, particulièrement fruité. 

Les différentes fleurs entrant dans la composition du Miel